Les grandes villes Tunisiennes

La ville de Tunis

Tunis (تونس) est la ville la plus peuplée et la capitale de la Tunisie. Elle est aussi le chef-lieu du gouvernorat du même nom depuis sa création en 1956. Située au nord du pays, au fond du golfe de Tunis dont elle est séparée par le lac de Tunis, la cité s’étend sur la plaine côtière et les collines avoisinantes.

Bourgade modeste placée dans l’ombre de Carthage, Kairouan puis Mahdia, elle est finalement désignée capitale le 20 septembre 1159 (5 ramadan 554 du calendrier musulman), sous l’impulsion des Almohades, puis confirmée dans son statut sous la dynastie des Hafsides en 1228 et à l’indépendance du pays le 20 mars 1956.

Tunis est la capitale économique et commerciale de la Tunisie. La densité de son réseau routier, autoroutier et sa structure aéroportuaire en font un point de convergence pour les transports nationaux. Cette situation est issue d’une longue évolution, en particulier des conceptions centralisatrices qui donnent un rôle considérable à la capitale et tendent à y concentrer à l’extrême les institutions.

En 2004, la population de la municipalité de Tunis est de 728 453 habitants — appelés « Tunisois » — d’après le recensement de l’Institut national de la statistique[1]. Néanmoins, au cours du XXe siècle, l’agglomération s’est largement développée hors des limites de la municipalité, s’étendant sur une trentaine de kilomètres de diamètre pour atteindre les banlieues de l’Ariana au nord, La Marsa à l’est ou Soliman au sud. Son aire urbaine compte quelques 2 412 500 habitants en 2004[2], soit près de 20 % de la population du pays.

 

tunis                                                                                     Tunis,Bab Bhar

 

tunis la nuit

La ville de Sousse

 Sousse (arabe : سوسة) est une ville portuaire de l'est de la Tunisie, située à 143 kilomètres au sud de Tunis, et ouverte sur le golfe d'Hammamet (mer Méditerranée).

« Capitale » du Sahel tunisien — elle est souvent surnommée la « perle du Sahel » — et chef-lieu du gouvernorat du même nom, la population de sa municipalité atteint 173 047 habitants en 2004[1] alors que son agglomération avoisine les 400 000 habitants, ce qui fait d'elle la troisième agglomération du pays après Tunis et Sfax.

 

Photos de Sousse Cap-Tunisie Portail du tourisme tunisien, carte, annuaire hotels restaurants agences de voyage

                                                                                  Sousse,la grande mosquée

 

Hammam-Sousse rejoint le réseau des villes numériques

Hammem Sousse

La ville de Sfax

Sfax (صفاقس), deuxième ville et centre économique de Tunisie, est une ville portuaire de l'est du pays située à environ 270 kilomètres de Tunis. Riche de ses industries et de son port, la ville joue un rôle économique de premier plan avec l'exportation de l'huile d'olive et du poisson frais ou congelé. Sfax est une cité d'affaires et attire peu les touristes. Cela n'exclut pas la présence de certains sites intéressants, tels que la médina et Thyna, malgré la présence des usines de traitement du phosphate.

Sfax compte 265 131 habitants en 2004[1] — pour une agglomération, le Grand Sfax, d'environ 500 000 habitants — et se présente comme une agglomération très étendue (sur 220 km2, soit autant que l'agglomération de Tunis, qui compte quatre fois plus d'habitants), plate et comprise dans un tissu urbain structuré par des axes de communication en toile d'araignée. Elle est bordée à l'est par la mer Méditerranée et l'amorce du golfe de Gabès.

-

 

TUNEZ  Bab Bhar, Sfax

Sfax,Bab Bhar

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

__BM__